LA NAISSANCE DU PROJET

Le projet est né au bord de la Loire avec Charles de Genouillac, papa de Gaëtan et Loïse tous deux atteints de l’ataxie ; charpentier ayant construit des fûtreaux pour son plaisir, il a déjà effectué 2 fois la descente de la Loire, dernier fleuve sauvage d’Europe.


Il est né aussi de la volonté de Gaëtan, 19 ans et Loïse, 17 ans : cette descente, ils aimeraient la réaliser avec leur père, ils aimeraient que d’autres puissent en profiter. Ils souhaiteraient faire connaître leur combat et aider la recherche.
Mais un projet naît souvent de solidarité et de rencontres. Celle de Charles et de Michel Dappel-Voisin fait des ricochets : Michel (Marche Vendéenne de l’Espoir), a parcouru 3000 km et récolté plus de 45 000 € depuis 11 ans pour l’AFAF ; il s’associe au Vend’Espoir !